Exposition permanente sur FÉNELON

Le 1er septembre 1715 s’éteignait au château de Versailles le roi Louis XIV et, avec lui, le Grand Siècle.

Quelques mois auparavant, le 7 janvier 1715, disparaissait une des figures les plus célèbres du royaume : François de Salignac de La Mothe-Fénelon, précepteur des enfants de France, académicien, archevêque duc de Cambrai, comte du Cambraisis, seigneur de Cateau et prince du Saint Empire. Il naquit au château le 6 août 1651.

Son héritage fut jugé considérable par le siècle des Lumières et il suscita une telle ferveur que, deux siècles après sa mort, on louait encore son nom.

S’il est moins connu de notre époque, au moins avons-nous déjà entendu parler des Aventures de Télémaque, du nom de « Mentor » qui entra, grâce à lui, dans la langue française comme nom commun pour désigner un conseiller avisé et expérimenté, ou encore du duel qui l’opposa à Bossuet et dont aucun ne sortira vainqueur.


En 2015, pour marquer le tricentenaire de la mort de Fénelon (1715-2015), une exposition permanente a été créée pour découvrir ce personnage illustre.

Plusieurs vitrines dispersées dans le château vous présentent une partie des collections réunies ici depuis le XVIIIe siècle illustrant la vie, l’œuvre et la postérité de celui que l’histoire appela « Fénelon ».

photo de l'exposition Fénelon

En attendant votre visite, lisez l'article qui a été publié dans le Centre de Recherche du Château de Versailles consacré à l' Exposition organisée au Château de Fénelon en hommage au célèbre écrivain, archevêque de Cambrai.